Google a récemment annoncé qu’il allait retirer le support de Server Push de son navigateur vedette. Server Push est une technologie faisant partie des standards HTTP/2 et HTTP/3 qui permet d’améliorer les performances des sites et applications web. Server Push est largement implémenté dans l’écosystème PHP : il est supporté nativement par la plupart des serveurs web ainsi que par des outils populaires tels que Symfony et API Platform. C’est aussi le coeur de la spécification Vulcain qui permet de créer des API web très performantes et facile à mettre en cache.

Les ingénieurs de chez Google proposent d’utiliser trois technologies pour remplacer Server Push, qui seraient d’après-eux plus simple d’utilisation comme d’implémentation, et permettrait des gains de performance quasi-similaires à ceux de Server Push. Ces technologies sont les liens de type Preload, le code de retour HTTP « 103 Early Hints » et l’API JavaScript WebTransport. L’écosystème PHP ainsi que Vulcain supportent déjà les deux premières. La troisième pourrait permettre à terme - si elle est adoptée par les navigateurs et serveurs web - de proposer une alternative moderne (bien que bas niveau) à WebSocket.

Au cours de cette présentation, nous découvrirons les cas d’usage de chacune de ces technologies, nous les comparerons avec Server Push, et nous verrons comment les utiliser en PHP (côté client comme côté serveur). Nous verrons ensuite comment Vulcain en tire partie.

Comments

Comments are closed.