Le Web est un système complexe. Certaines erreurs d'implémentations se propagent vite. Les développeurs les utilisent. Les implémenteurs de clients Web (navigateurs inclus) doivent hacker pour se coller à la réalité du Web tel que pratiquée.

Nous verrons ensemble pourquoi les navigateurs implémentent parfois différement de ce que préconisent le standard. Comment les standards ont évolué pour être plus proches de la réalité. Et ce que les développeurs peuvent faire pour éviter que les bugs se propagent avec quelques techniques de développement.

Comments

Comments are closed.

Rated 2

Anonymous at 15:23 on 29 Feb 2012

La conférence à été très mal catégorisé. Le présentateur avait l'air de ne pas trop connaitre sa matière ou du moins ce qu'il voulais dire. Beaucoup de "EUH" très long, casse la matière et présente en fait très peu de matière technique pour corriger les problème. La conférence était terminé 30m après le début. Le reste à été de la discussion improvisé sur différents points relatif à la conférence...

Soulevement de beaucoup de problème a faire attention, mais pas de solution a proprement parler. Parle beaucoup de Opera et le ton donne souvent place à une excuse de la part de tous les navigateur ou une attaque envers ceux qui codent mal au lieu de donner des exemples concrets.

D'accord avec le commentaire précédent. Je suis celui qui a donné la conférence. Cette présentation avait été donnée à ParisWeb en 2011 et c'est plutôt bien passée. Mais la dynamique aujourd'hui n'était pas bonne. Pas à cause du public, mais à cause de moi. Fatigué et confus. Le flot de mes explications n'était pas bon.

À corriger. C'est dommage que la personne est commentée en anonyme car j'aurais aimé pouvoir en discuter.

La conférence a été mal catégorisée, d'accord, mais le contenu auquel je ne m'attendais pas m'a passionné. J'ai enfin pris la mesure des enjeux côté éditeurs de navigateurs pour épouser en permanence les specs, les habitudes des développeurs et le legacy code.

J'ai également été un peu déçu étant donné que le titre annonçait quelque chose de plus général que ce qui nous a été finalement servi. Ceci étant dit le sujet était tout de même très intéressant et, le temps d'un instant, nous avons pu nous mettre dans la peau d'un éditeur de navigateur web, avec toute la problématique autour des pratiques de développement populaires et contraignantes pour, dans ce cas-ci, Opera.

P.S. : effectivement, beaucoup de "Euuuuh", on a senti comme une petite fatigue... ;-)