Imaginez, nous approchons de la mi-mars, vous travaillez "tranquillement" sur un site pour le gouvernement dans une petite ville dont personne n'entend parler. Soudain, vous entendez des personnes quitter leur bureau alors qu'il n'est même pas midi : le bâtiment de 500 personnes est en train de se vider en préparation du confinement.
Malgré ce mouvement de foule, un de vos chefs arrive et vous dit en substance : "Toi tu restes jusqu'à nouvel ordre, on t'affecte au site de l'activité partielle car ça devient la priorité numéro une de la maison".
L’économie Française est sur le point de se mettre “en pause”. Du jour au lendemain, plusieurs millions d’établissements vont s’inscrire et demander à être indemnisés car forcés de s’arrêter le temps que les choses se calment.
Depuis ce moment où tout bascule, je vous propose de vous raconter brièvement comment le site de l'activité partielle a complètement changé d'échelle pendant la crise du covid-19 : succès, difficultés, tranches de vies au cours d'une expérience humaine inédite.

Comments

Comments are closed.