Si vous êtes architecte de base de données, vous vous êtes certainement déjà retrouvé dans la situation suivante : vous demandez quels sont les objectifs de DMIA ou PDMA et on vous répond qu'aucune perte de données, pas plus qu'une perte de disponibilité n'est acceptable. Si vous rencontrez des personne qui connaissent le théorème de Brewer (ou CAP), on pourra vous répondre qu'une disponibilité de 99,999% pourra être acceptable, tout en soulignant que la demande est en-dessous du 100%, impossible à obtenir. Durant cette session, nous explorerons le théorème de Brewer, ce qu'il signifie pour les SGBDR et quels compromis doivent être faits. Ensuite, nous étudierons différentes architectures, leurs cas d'usage et comment les classifier en terme de perte de données et de disponibilité.

Comments

Comments are closed.