Symfony, comme tout framework, vient avec un ensemble de lignes directrices et autre "defaults". Structure des répertoires, fichiers d'amorçage, packages installés, configuration automatique, conventions de codage... toutes ces choses que l'on obtient lorsque l'on crée un nouveau projet.

Quel est le but de ces defaults ? Doit-on s'y tenir ? Ou pouvons-nous nous en écarter ? Et si on choisit d'en dévier, à quel coût ? Est-ce que cela vaut encore la peine d'utiliser un framework ?

Dans cette présentation, nous passerons en revue les différents axes sur lesquels Symfony nous fournit des defaults, en passant par un voyage dans le temps visant à comprendre comment Symfony a évolué sur le sujet et comment il se positionne par rapport aux autres frameworks PHP.

A partir de cet état des lieux, nous verrons un ensemble de préconistations visant à déterminer quelles sont les lignes dont nous sommes susceptibles de nous écarter, pourquoi et à quel prix. Avec pour objectif d'exploiter au mieux notre framework de prédilection tout en mettant nos besoins métier au centre de nos applications.

Comments

Please login to leave a comment